Métiers de l'urgence

Formation métiers de l'urgence

De par leur activité, certains métiers peuvent nécessiter des formations spécifiques.

Des programmes appropriés à l’activité et aux pathologies rencontrées sont proposés.

L’enseignement est surtout basé sur des mises en situations pratiques

Cela peut concerner, par exemple, les transporteurs sanitaires, les personnels de centres d'appels à vocation médicale,le personnel de cabinets médicaux.

Centres d'appels médicaux

Les régulatrices doivent savoir repérer une situation d'urgence, déclencher les moyens appropriés et gérer la situation au téléphone.

- Connaître les grands organes et leurs pathologies (cœur et vaisseaux, appareil respiratoire, l’appareil neurologique, la psychiatrie, …)

 - Rechercher une détresse vitale à l’interrogatoire, lors de la prise d’appel

- Identifier une détresse vitale suivant les signes transmis par l’entourage

 - Reconnaître une détresse à l’écoute du patient (respiratoire, confusion, psychiatrique)

 - Enseignement des gestes de secours type PSC1 à transmettre en cas de nécessité au téléphone

- Gestion du stress et des émotions.


Transporteur sanitaire

Les professionnels du transport sanitaire doivent savoir gérer les situations d'urgence auxquelles ils font face au quotidien. Cette formation est éligible au D.I.F.

- Organisation des secours ( les différents plans de secours... )

- Hygiène et désinfection

- Les grands organes et leurs pathologies ( cœur et vaisseaux, appareil respiratoire, l’appareil neurologique, la psychiatrie ... )

- Techniques particulières ( relevage, brancardage, immobilisation )

- Cas particuliers ( nourrissons, enfants, femme enceinte, intoxications... )

- Interprétation de paramètres vitaux tels que la tension artérielle, la glycémie capillaire, l’oxymétrie de pouls ...